Agriculture : 27 millions de dollars de la FAO pour le Gabon

A la veille de la commémoration de la journée mondiale de l’alimentation, l’Organisation des nations unies pour l’alimentation (FAO) et le gouvernement gabonais ont signé, le 15 octobre 2013 à Libreville, une convention de près de 27 millions de dollars en vue de la revitalisation de l’agriculture au Gabon.

Selon une source onusienne, l’assistance apportée par la FAO devra aider à obtenir l’augmentation et la diversification de la production agricole au Gabon, ainsi que la sécurité sanitaire. L’on note également que cette somme permettra le renforcement de la résilience aux chocs et aux crises alimentaires. Cet apport vient en soutien à l’engagement politique des autorités gabonaises qui se traduit par des actions concrètes à l’instar des fermes multifonctionnelles en construction dans le pays. En 2011, le gouvernement gabonais avait annoncé la création de 5 grandes zones agricoles sur l’ensemble du territoire national, destinées à assurer l’autosuffisance alimentaire du pays. Le ministère de l’Agriculture, qui dispose d’un budget de 34 milliards de francs CFA destiné aux investissements, avait à cette époque débloqué 900 millions de francs CFA pour la création d’un fonds de garantie pour les exploitants agricoles. Avec 5,2 millions d’hectares de terres arables, le pays entend se donner les moyens de l’autosuffisance alimentaire par le développement d’une agriculture raisonnée et moderne.