Cinquième sommet panafricain des jeunes à Libreville

Organisé pour la première fois au Gabon, le 5e sommet panafricain des jeunes leaders a ouvert ses assises le 4 mai courant, en présence du Premier ministre, Daniel Ona Ondo, représentant le président la République.

Prévu pour durer trois jours pendant lesquels plus de 300 jeunes venus de 54 États africains, de la diaspora africaine, des États-Unis et d’Europe débattraient autour des questions liées à la lutte contre le VIH/Sida et les objectifs de développement durable, le 5e sommet panafricain a ouvert ses travaux en présence de chef du gouvernement gabonais, Daniel Ona Ondo. Marquée également par la présence des représentants des gouvernements et des agences du système des Nations unies, l’ouverture a consisté, pour l’essentiel, au passage du flambeau du sommet entre le président du Réseau des  organisations des jeunes leaders africains des Nations unies (Rojalnu) du Sénégal, Pap Moussa Sow, et celui du Gabon, Laure Guillirep.

Passage du flambeau du sommet entre le président du Réseau des organisations des jeunes leaders africains des Nations unies (Rojalnu) du Sénégal et celui du Gabon

S’en sont suivies les allocutions du président du Conseil national de la jeunesse du Gabon, Rolland Andy Nziengui ; du président du Rojalnu Afrique, Alioum Gueye ; du coordinateur du système des Nations unies et représentant du Pnud au Gabon, Marie Evelyne Petrus Barry ; du ministre de la Jeunesse du Burkina Faso, Jean-Claude Bouba et, enfin, du ministre de la Jeunesse et des Sports du Gabon, Blaise Louembé. La grande majorité des orateurs a reconnu la menace que représente la VIH/sida pour la jeunesse africaine aujourd’hui. Pour cela, ils ont invité les jeunes à prendre conscience de cette maladie et profiter de ces occasions pour débattre, sans tabous ni restrictions, afin de formuler auprès des autorités de véritables propositions pour mieux lutter contre cette pandémie et atteindre, au mieux, les objectifs du développement d’ici à 2030.

La cérémonie d’ouverture comportait également la visite de nombreux stands dressés autour du lieu de la conférence. Sur deux jours, les travaux seront ponctués par des ateliers, discussions en plénière, des expositions sur les thèmes du VIH et du Sida, du dividende démographique, de l’emploi, de l’entreprenariat des jeunes, du changement climatique, de l’éducation et de l’immigration.

Sommet panafricain de la Jeunesse

Sommet panafricain de la Jeunesse

Source :  www.gabonreview.com