COP 22 – ROSCEVAC : Nicaise Moulombi conduit la société civile gabonaise au Royaume du Maroc

Le président du Réseau des Organisations de la Société Civile de l’Economie Verte en Afrique Centrale (ROSCEVAC), Nicaise Moulombi  conduit une importante délégation gabonaise à la COP22 qui a été officiellement ouverte le lundi 7 novembre, à Marrakech, Royaume du Maroc. la délégation du ROSCEVAC composée des membres de différentes organisations de la société gabonaise dont Croissance Saine Environnement, le Haut Conseil des Acteurs Non Etatiques du Gabon (HCANEG), l’Observatoire de Développement Durables des Produits et Services du Gabon (ODDIG), Cri de Femme et Jeunesse Environnement, Toumaguiane, Mekok Me Bone (forêt communautaire) et IDRC Africa a rallié la ville de Marrakech après plus de deux heures de routes. Programmée sur le site éphémère de Bab Ighli, près de la médina de Marrakech, la Conférence des Parties rassemble jusqu’au 18 novembre quelque 20.000 experts, gouvernants et dignitaires, parmi lesquels les ministres gabonais de l’Environnement,

de l’Economie et des Affaires étrangères ainsi que les dirigeants du Conseil national climat.

Dans l’agenda du ROSCEVAC, à cette COP22, des communications de l’ODDIG au Club de France portant sur le thème de  « La jeunesse au cœur de la lutte contre les changements climatiques » et celle de Colette Moudouma de l’ONG Toumanguianu qui accompagnent M. Moulombi sur le « Rôle des acteurs non étatiques dans la transformation structurelle de l’entreprenariat vert féminin dans un contexte de la justice climatique dans le Bassin du Congo » prévue le 10 novembre à Marrakech.

Cette 22e conférence climat annoncée comme la « COP de l’Afrique, qui mobilise des milliers participants de tous les continents, permettra également au ROSCEVAC de renforcer son réseau et de nouer des contact avec différents partenaires de divers pays à travers le monde.

Source :  www.gaboninitiatives.com