Découverte d’un gisement de Gaz sur les côtes du Gabon

L’Eni, société nationale italienne des hydrocarbures découvre un Gisement de Gaz au large des côtes du Gabon non loin de Libreville. Le géant pétro-gazier italien ENI estime à 500 millions bep (Baril équivalent pétrole), le potentiel en place du gisement de gaz dont la découverte dans le prospect Nyonie Deep sur le bloc D4, dans le pré-salifère du Gabon.

Ce puits de découverte, NFW Nyonie Deep 1, a été foré à une profondeur d’eau de 28 m et a atteint une profondeur totale de 4314 m, à environ 13 km au large du Gabon et à 50 km de la capitale Libreville. Le forage a rencontré, précise-t-on, une couche épaisse de 320 m recelant des hydrocarbures, dans le pré-salifère clastique de l’Aptien, et qui s’étale sur plus de 40 km2 couvrant deux blocs d’exploration offshore détenus à 100% par le groupe ENI. La compagnie italienne, en activité au Gabon depuis 2009, veut déployer, très prochainement, une campagne d’évaluation du potentiel et entend, au même moment, commencer l’étude de l’exploitation commerciale du champ gazier. C’est la troisième récente découverte en eau peu profonde pour ENI dans un tel système, après Nene Marine et Litchendjili Marine au Congo. Le potentiel de ces trois découvertes, qui peut encore augmenter, est estimé pour le moment à environ 3 milliards bep (Baril équivalent pétrole).

Pour rappel : L’ENI (en italien Ente Nazionale Idrocarburi, pour société nationale italienne des hydrocarbures), est créée en 1953 sous la présidence d’Enrico Matteiet privatisée en 1998. L’État italien conserve une minorité du capital(environ 30 %). Elle est présente dans les secteurs du pétrole, du gaz naturel, de la pétrochimie, de la génération d’énergie électrique et de l’ingénierie. Présente dans 85 pays, son effectif est de 78 000 salariés environ. Son chiffre d’affaires s’est élevé à 113,2 milliards d’euros en 2006pour un bénéfice de 9,2 milliards d’euros. C’est la première société italienne par sa capitalisation boursière, est dès 2008 le cinquième groupe pétrolier mondial (classement par chiffre d’affaires) derrière Exxon Mobil, BP, Royal Dutch Shell, Total.