Ecobank Cameroun en progression de 26 % en 2014

La banque panafricaine doit cette performance à la forte mobilisation des dépôts et à l’amélioration de la qualité du portefeuille clientèle. Ecobank Cameroun S.A., filiale du groupe bancaire panafricain Ecobank Transnational Incorporated, a enregistré un résultat net comptable de 6,1 milliards de francs CFA en 2014, contre 4,8 milliards en 2013, soit une augmentation légèrement supérieure à 26,15 %.

Ces chiffres ont été révélés par les administrateurs de la banque, réunis en assemblée générale ordinaire le vendredi 27 février 2015 à Douala. En effet, selon le rapport annuel 2014 d’Ecobank, il ressort que l’embellie est également observée sur le total bilan de la banque, en progression de 14% par rapport à l’année dernière. Les crédits à la clientèle, quant à eux, ont enregistré une légère croissance de 3%, passant de 260,51 millions de francs CFA en 2013 à 269,11 millions de francs CFA en 2014. Même constat au niveau des dépôts de la clientèle qui s’élèvent, au 31 décembre 2014, à 355,859 millions contre 312,221 millions en 2013, en hausse de 14%. Cette performance « encourageante » a été impulsée grâce à la forte mobilisation des dépôts, l’amélioration de la qualité du portefeuille clientèle, avec la réduction de 59% du montant des créances nettes en souffrance. Cette augmentation est essentiellement portée par le maintien des charges d’exploitation dans les limites budgétaires, soit 12,81% de croissance, etc.

Des performances financières que Martin Foncha, président du conseil d’administration, n’a pas manqué d’apprécier. « Je ne peux qu’encourager un tel succès, tout en relevant qu’il est impérieux de dynamiser l’ardeur jusqu’ici développée », a-t-il déclaré. Par ailleurs, les actionnaires ont voté à l’unanimité le renouvellement du mandat de Moustapha Fall, administrateur-directeur général, pour trois ans. Tout comme ils ont adopté la résolution portant distribution d’un dividende de 50 000 francs CFA par action détenue. Soit 5 milliards de francs CFA à partager entre les actionnaires.

Un an pour intégrer le « top 3 » des meilleures banques. C’est l’un des objectifs que s’est fixée la filiale camerounaise de la banque panafricaine, pour l’année 2015. Bien que l’environnement concurrentiel soit de plus en plus rude, Ecobank Cameroun S.A. caresse le rêve de se positionner parmi les trois meilleures banques du marché bancaire local. C’est du moins l’ambition de ses administrateurs réunis vendredi dernier à Douala, en assemblée générale ordinaire. Pour y parvenir, la filiale camerounaise du groupe bancaire panafricain Ecobank Transnational Incorporated envisage de développer, courant 2015, des stratégies autour de 3 piliers. Il s’agit, dans un premier temps, d’améliorer la création de la valeur pour les actionnaires, et davantage la qualité du service à la clientèle. Et, dans un deuxième temps, de tout faire pour être l’employeur de