Emission obligataire du Trésor public pour décembre 2014

Le ministère de l’Economie, en collaboration avec les directions générales de la Dette et du Trésor public, a présenté aux différents opérateurs économiques du Gabon, lors d’un déjeuner d’affaires des investisseurs institutionnels locaux, les atouts économiques et financiers du Gabon. Ceci dans la perspective du prochain emprunt obligataire que compte lancer le Trésor public. Les ressources mobilisées par l’Etat en 2014, selon Marie-Julie Biloghe, ministre délégué à l’Economie, visent essentiellement à soutenir le financement du schéma directeur national d’infrastructures (2012-2016). Ce programme d’amélioration des conditions de vie et de travail des populations gabonaises s’articule autour des infrastructures routières, de l’aménagement et de la restructuration des ports et aéroports, de la construction des infrastructures énergétiques et de communications des structures de santé, entre autres. Selon Thierry Minko, directeur général de la Dette, le crédit du Gabon sur les différents marchés financiers internationaux s’explique par le fait que le pays a enregistré, au cours des cinq dernières années, une accélération de sa croissance économique qui oscille entre 5 et 6%.