Partenariat gagnant-gagnant dans l’électricité, l’électronique et les énergies renouvelables

Le symposium a eu lieu à l’Hôtel Okoumé palace. Il a été organisé par Maroc Export en partenariat avec la Fédération Nationale de l’électricité de l’électronique et des énergies renouvelables (FENELEC) du Maroc et la chambre de commerce, d’agriculture, de l’industrie, des mines et de l’artisanat du Gabon sous le thème évocateur : « Action lumière ».

85 hommes d’affaires marocains opérant dans le secteur de l’électricité, l’électronique et des énergies renouvelables étaient à Libreville du mardi 23 au jeudi 25 septembre pour négocier des partenariats gagnant-gagnant dans le secteur de l’énergie et de l’électronique. La cérémonie d’ouverture du forum a été présidée par le Premier ministre Gabonais Daniel Ona Ondo. Du côté Marocain, la délégation était conduite par le ministre délégué auprès du ministre de l’industrie, commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, chargé du commerce extérieur du Maroc Mohamed Abbou. Il a précisé à l’auditoire que la généralisation de l’accès à l’électricité sur l’ensemble du territoire marocain, depuis l’indépendance du royaume chérifien, constitue le fer de lance de la politique de sa Majesté, de désenclavement du milieu rural et du développement socio-économique des différentes régions marocaines. Le programme national appliqué dans ce sens, a permis, jusqu’à 2013, d’atteindre près de 99% l’électrification de la zone rurale.

En marge de ce symposium qui a abouti à la signature de plusieurs accords de coopération entre les entreprises du royaume Chérifien et celles du Gabon, la délégation d’hommes d’affaires marocains a eu des rencontres B to B et des visite de terrain pour étudier le champ de coopération avec les entreprises gabonaises. « Action lumière » s’intéresse particulièrement au secteur de l’énergie. Après Libreville, la délégation marocaine s’est envolée pour Brazzaville, dernière étape de ce périple de séduction et d’affaires.

Plusieurs holdings marocains dans des secteurs très diversifiés sont aujourd’hui présents au Gabon. Le cumul des IDE (Investissement Direct Etranger) marocains au Gabon, durant la période 2008-2013 a atteint 195 million de dollars US, soit l’équivalent de 12% des investissements marocains en Afrique.

Par Siméon Minka