Henri-Claude Oyima, l’idéaliste de l’excellence

Ancré dans le souci permanent du travail bien fait, le directeur général du Groupe BGFIBank regorge d’idées neuves pour améliorer des résultats déjà probants. Découverte d’un homme qui place les ressources humaines au premier plan des atouts de son entreprise.

Patron des patrons, Henri-Claude Oyima, administrateur, directeur général du Groupe BGFIBank, 53 ans, est un homme à l’allure déterminée et aux pas résolus, animé d’une ambition professionnelle légitime corrélée par une recherche perpétuelle de l’excellence : d’aucuns disent qu’il est  un idéaliste de l’excellence. En 2005, au moment du lancement du projet d’entreprise « Ambitions 2010 », très peu, au sein même de son équipe dirigeante, pariaient sur la capacité du Groupe à atteindre les objectifs affichés. En locomotive du train BGFIBank, il a su trouver les bons arguments pour convaincre  et redonner confiance en s’appuyant sur le credo maison : « Impossible n’est pas BGFIen ». Humaniste convaincu, il rappelle régulièrement que l’homme est au centre de toutes les réussites et de tous les succès. L’ADG, comme l’appellent affectueusement ses employés, voit dans les ressources humaines du Groupe un puissant levier de gestion qui doit permettre au  collectif de BGFIBank de mener à bien et à terme cet ambitieux projet. Et le temps lui a donné raison puisque le projet d’Entreprise Ambitions 2010 a été fort en réalisations, permettant à BGFIBank d’être incontestablement le Groupe financier leader en Afrique centrale et le deuxième en zone CFA par son produit net bancaire de 36 milliards de francs et un total du bilan comptable de 885,7 milliards de francs au 31 décembre 2009.

Mieux, aujourd’hui, le Groupe amorce un tournant décisif dans son organisation en optimisant sa structure via la mise en place d’une holding, structure « tête de groupe » qui lui permettra d’assumer pleinement ses ambitions de développement. L’augmentation de capital de 30 milliards de francs est la déclinaison financière de cette stratégie d’expansion. En un temps record, il a fait d’une banque traditionnellement centrée sur le marché gabonais et à la structure bancaire classique, un groupe financier dynamique, performant, multi-pays et multi-métiers.

Henri-Claude Oyima est parti à la conquête de l’Afrique et le drapeau de BGFIBank flotte désormais fièrement au Congo, en Guinée équatoriale et à Madagascar. L’Europe n’est pas en reste puisqu’un avant-poste de BGFIBank est désormais constitué en France via la filiale BGFI International, ce qui laisse présager de belles perspectives pour le futur.

Il est aussi le premier acteur financier africain à avoir signé le Pacte mondial des Nations unies visant à promouvoir le développement durable à travers la défense des droits de l’Homme, la préservation de l’environnement et la lutte contre la corruption. Henri-Claude Oyima a le souci de prendre en compte de manière responsable les hommes et leur environnement.

Les ressources humaines, première richesse du Groupe

Auréolé par le succès du projet Ambition 2010 qui a vu l’ensemble de ses objectifs atteints un an à l’avance, il a présenté une nouvelle orientation stratégique dénommée « CAP 2015 », adoptée par le conseil d’administration. Il présente ce nouveau projet d’Entreprise comme un outil qui vise l’optimisation des performances acquises par le Groupe afin de soutenir son expansion géographique et satisfaire la clientèle, qui est au centre de ses priorités. Il l’argumente en ces termes : « Il s’agit pour le Groupe d’anticiper les évolutions du marché et de tout mettre en œuvre pour apporter une réponse adéquate aux attentes de ses clients. » Convaincu de la réussite de ce nouveau challenge, il poursuit : « CAP 2015 va permettre au Groupe de changer de dimension. Ce nouveau défi va nous permettre d’aller au-delà, au-delà de ce que notre imaginaire peut encore considérer comme un rêve ; au-delà des croyances limitatives ; au-delà de toutes nos expériences passées et présentes. Nous allons côtoyer l’excellence, la mériter et la conserver. » 

C’est le défi à  relever, en synergie avec les professionnels du Groupe. Et Henri-Claude Oyima ne rate pas une seule occasion de mettre en avant les qualités de ses collaborateurs, tous âges confondus, qui doivent faire preuve d’une grande capacité d’innovation, d’anticipation et d’adaptation aux mutations, comme en témoigne le message qu’il leur adresse : « Nous allons réaliser cette noble ambition avec toute la passion, toute la foi et tout le travail qui nous ont animés jusqu’à présent. J’ai foi dans votre capacité à vous dépasser, à privilégier l’intérêt général pour la réussite du Groupe BGFIBank, notre star. Les ressources humaines constituent la première richesse du Groupe. Il doit capitaliser sur la jeunesse et la diversité culturelle comme levier de compétitivité. »

 Un parcours complet

La stratégie des ressources humaines est adossée sur un corpus de valeurs managériales fortes qui encadrent la gestion des talents pour préparer la relève par la transmission du savoir et le développement de l’employabilité interne et externe.

La réalisation de tous ces projets est le fruit de sa formation professionnelle et des expériences acquises dans le secteur bancaire aux Etats-Unis et au Gabon. En effet, après un master en Banque obtenu à l’American University de Washington (Etats-Unis) et un passage au sein de Citibank à New-York et à Libreville, Henri-Claude Oyima intègre Paribas Gabon en 1983. Nommé directeur général en 1985, administrateur en 1986, il pilote le développement du Groupe BGFIBank et initie les croissances, tant internes qu’externes. En plus de ses fonctions managériales, Henri-Claude Oyima a de nombreux mandats associatifs, dont celui de président de la Confédération patronale gabonaise depuis cinq ans. En 2008, il a présidé le Club des dirigeants des banques et des établissements de crédit d’Afrique. Henri-Claude Oyima n’en finit pas d’étonner et gardera encore de nombreux atouts sous  les manches de ses costumes taillés sur mesure, le tout à l’image de ce groupe BGFIBank qui lui va si bien.

Nono Degoto