La BRVM, 1re place boursière pour la finance islamique en Afrique 

La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a admis à sa cote les cinq premiers Sukuk émis par la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Togo, le mardi 18 octobre 2016 en marge du 2e Forum sur la Finance Islamique en Afrique tenu à Abidjan. Cette première cotation de cinq Sukuk (obligations islamiques) d’un montant de 766 milliards de francs CFA, concrétise l’engagement de la BRVM pour le développement de la finance islamique sur le Marché Financier Régional de l’UEMOA. Elle va renforcer l’attractivité et la liquidité de ses obligations islamiques, particulièrement pour les porteurs personnes physiques, tout en assurant le succès des futures émissions des Etats de l’UEMOA.

Les Sukuk constituent des sources innovantes de financement des économies de l’UEMOA. Outre les Etats, les institutions financières et le secteur privé sont invités à émettre des Sukuk pour le financement des économies de l’Union en vue d’accélérer sa croissance. Pour son  M. Daniel Kablan Duncan, Premier ministre, ministre de l’Economie, des Finances et du Budget de Côte d’Ivoire, « le développement de la finance islamique est un axe majeur pour le développement du marché financier régional en vue du financement de la croissance de la Côte d’Ivoire et de l’ensemble de l’UEMOA ».

La Société Islamique pour le Développement du secteur privé (SID), filiale de la Banque Islamique de Développement, est le grand acteur des opérations avec le concours des Sociétés de Gestion et d’Intermédiation et des Sociétés de Gestion des Fonds Communs de Titrisation. Elle confirme ainsi son engagement à soutenir le développement de l’Afrique. La mission principale de la SID consiste à compléter le rôle de la BID par le développement et la promotion du secteur privé comme véhicule de croissance et de prospérité économique. Pour le directeur général de la SID, M. Khaled Al Aboodi, « cette cotation est l’une des plus importantes jamais encore réalisées à travers le monde et la SID est fier d’en être l’un des acteurs ».

La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) est une bourse électronique parfaitement intégrée commune à 8 pays de l’Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo. Outre les titres de participations (actions), la BRVM propose l’émission et la négociation des titres de créance (obligations). La BRVM offre aux investisseurs un environnement boursier de classe mondiale avec des systèmes de cotation et de règlement des transactions à la fine pointe de la technologie. La BRVM est membre de l’African Securities Exchanges Association (ASEA). Elle est désormais classée dans la catégorie des marchés frontières.

Source: Islamic Corporation for the Development of the Private Sector (ICD), La SID