La France n’est plus le 1er partenaire économique du Gabon

DIG/ Selon la direction générale des Douanes et des droits indirects (DGDI), la chine demeure au premier rang des partenaires économiques du Gabon depuis quatre (4) années successives, malgré la baisse de son volume d’échanges de 747,1 milliards de FCFA à 737,1 milliards de FCFA à fin septembre 2017.

Elle est suivie de la France (351,5 milliards de FCFA), de la Belgique (176,7 milliards de FCFA), de Trinidad et Tobago (154,1 milliards de FCFA) et de la Malaisie (149,0 milliards de FCFA).

Clients * A fin septembre 2017, les ventes du Gabon en direction de ses dix (10) premiers clients sont en hausse de 36,1% par rapport à 2016 et s’établissent à 1894,5 milliards de FCFA.

Les ventes vers la Chine ont représenté 34,2% des exportations totales et se placent loin devant Trinidad et Tobago (8,1%), l’Australie (7,6%), la Malaisie (7,4%) et les pays Bas (6,6%).

La progression significative du Libéria de la 117eme place à la 9eme provient essentiellement de la vente du pétrole vers ce pays (57,8 milliards de FCFA).

La balance commerciale du Gabon avec la Chine a été excédentaire de 557,0 milliards de FCFA au troisième trimestre 2017, suite à la hausse des ventes du pétrole brut (533,8 milliards de FCFA contre 268,3 milliards de FCFA en 2016), du manganèse (37,7 milliards de FCFA contre 20,0 milliards de  FCFA), du poisson et produits de la pêche (1,6 milliards de FCFA contre 1,0 milliards de FCFA), en dépit de la baisse des bois sciés et ouvrages (72,4 milliards de FCFA contre 77,1 milliards de FCFA) à destination de ce pays.

Fournisseurs* En septembre 2017, les importations du Gabon en provenance de ses dix(10) premiers fournisseurs ont baissé de 20,2%, pour s’établir à 648,2 milliards de FCFA.

Toutefois, la France avec 33,2% des parts, maintient sa position de premier fournisseur du Gabon loin devant la Belgique (11,7%) et la Chine (10,1%).

Les achats en provenance de cette catégorie de fournisseurs, ont représenté 73,0% des commandes totales du Gabon à fin septembre. Cependant, en dépit de sa place de premier fournisseur du Gabon, le solde de la balance commerciale avec la France a été déficitaire de 160,1 milliards de FCFA à fin septembre 2017, en rapport avec la baisse substantielle des ventes du pétrole (-51,3%) et des Bois sciés et ouvrages (-15,5%).