La ZES de Nkok a cette année été élue « Meilleure Zone Franche pour les PME d’Afrique Subsaharienne 2016 ».

Le FDI Magazine, considéré comme la première publication mondiale en matière de classement des zones franches, identifie chaque année les meilleurs acteurs en se basant sur des critères tels que la haute performance en glissement annuel, les plans d’expansion, et la présence d’industries à forte croissance.

La ZES de Nkok a cette année été élue « Meilleure Zone Franche pour les PME d’Afrique Subsaharienne 2016 ». Le jury a salué entre autres les conditions avantageuses que la ZES propose aux PME et Startups qui bénéficient en sus d’exonération d’impôts, de prix abordables et de hangars industriels gratuits pour une durée pouvant aller jusqu’à un an. La ZES de Nkok a dans ce sens signé un partenariat avec le Ministère de l’égalité des Chances Gabonais, et traduit ainsi sa volonté de favoriser l’accès à l’investissement aux petits et moyens opérateurs.

La ZES de Nkok a également décroché le prix de la Meilleure Zone Franche dans le Traitement du Bois et a reçu des recommandations dans deux autres catégories : « Acteur majeur dans l’Éducation et la Formation » et « Zone Propice aux Investisseurs Industriels ». En 2015 déjà, la ZES de Nkok avait obtenu la Mention Honorable dans le classement des Zones Franches d’Afrique lors des « FDI Free Zones of the Year 2015 » ainsi que quatre autres récompenses relatives notamment aux nombreux avantages qu’elle offre aux investisseurs.

Plaque tournante de la fabrication de l’Afrique centrale

Jasveer Singh, Directeur de la ZES-Nkok indique à cet effet « Nous souhaiterions remercier tous les investisseurs qui nous ont accordé leur confiance. A ce jour, 19 Industries sont déjà en phase de production au sein de la ZES et 25 sont en cours de construction couvrant un total de 15 secteurs industriels dont le Bois, la Métallurgie, le BTP, l’Électronique et les télécoms, le recyclage industriel et les produits pharmaceutiques, agrobusiness et la création de batteries.»

Le Gabon est en passe de devenir la plaque tournante de la fabrication de l’Afrique centrale et nous nous félicitons d’attirer des entrepreneurs du monde entier pour profiter des occasions d’affaires offertes par la ZES de Nkok. Aussi, les entrepreneurs sont au coeur de notre démarche puisque nous favorisons leurs investissements en leur proposant des conditions préférentielles et en leur permettant de limiter les risques financiers qui rebutent d’ordinaire les petites structures »

Un pôle de compétitivité de 1 126 hectares

En effet, GSEZ développe une nouvelle génération d’infrastructures au Gabon dans le cadre de partenariats public-privé gagnants. Créé en 2010, GSEZ a tout d’abord investit dans la Zone Économique Spéciale de Nkok, un pôle de compétitivité de 1 126 hectares. Il s’agit de l’un des plus grands parcs industriels d’Afrique sub-saharienne, faisant la promotion du développement économique par une exploitation durable des ressources naturelles et la vente de produits à haute valeur ajoutée. Tout y est fait pour garantir la compétitivité économique : des infrastructures énergétiques fiables, des avantages fiscal-douaniers consentis dans un environnement légal favorable pour les investisseurs. La ZES de Nkok compte plus de 95 clients, de 18 nationalités avec un total de US$ 1,7 milliards d’investissements directs étrangers attendu. Pour apporter de la valeur ajoutée aux activités des investisseurs et fournir des services fiables et de qualité. GSEZ a récemment investi dans la construction d’un port minéralier de 45 ha ainsi que celle d’un port de commerce général de 18 ha afin de doter le Gabon de meilleures infrastructures, équipements et technologies portuaires. Ainsi, GSEZ entend contribuer de manière significative à la diversification du secteur des transports et de la logistique, accroître le trafic, réduire les coûts de passage portuaires et tous les autres coûts relatifs jusqu’alors trop élevés.

GSEZ est également devenu le développeur de choix pour les projets d’électrification et de fourniture d’eau. La gamme de nouvelles installations permettra d’augmenter le taux d’accès à l’électricité, la capacité énergétique et l’approvisionnement en eau au niveau national, de contribuer au développement et d’améliorer les conditions de vie des populations. GSEZ développe 65 km de conduites d’eau à Port-Gentil avec une capacité de 120 millions de litres jour ainsi qu’un réseau de distribution de 1 870 km de lignes haute tension et 451 km de lignes basse tension pour relier les zones rurales au réseau électrique national et fournir de l’électricité dans plus de 300 villages à travers le pays.

Source :  www.gsez.com