L’aide d’Afreximbank aux entreprises égyptiennes atteint 577 millions de dollars

La Banque africaine d’import–export (Afreximbank) a accordé, entre 2012 et 2014, des facilités de crédit d’un montant total de 577 millions de dollars au secteur du commerce égyptien, à en croire le Dr Benedict Oramah, vice-président exécutif de la Banque en charge du développement des marchés et des services bancaires aux entreprises.

Lors d’une visite rendue à M. Mounir Fakhry Abdel Nour, ministre du Commerce, de l’Industrie et des Petites et moyennes entreprises, le Dr Oramah, accompagné d’une délégation de la Banque, a expliqué que ce montant incluait à la fois les lignes de crédit, les garanties du risque-pays et les cessions de créances. Il comprend également les 230 millions de dollars octroyés en 2014. La Banque a également facilité les exports par des sociétés égyptiennes vers 15 pays africains et fourni aux banques égyptiennes de la liquidité (en dollars américain) pour financer l’export, a ajouté le Dr Oramah. Il a annoncé qu’Afreximbank était en train d’examiner des demandes de fonds de 800 millions de l’Egypte, répartis dans les secteurs majeurs de l’économie, dont 175 millions dans les projets énergétiques, hospitaliers et industriels ; 470 millions pour l’export par des entreprises égyptiennes vers 6 pays africains ; et 150 millions en lignes de crédit.

La Banque a conçu un produit spécialement dédié à la mise à disposition de liquidités auprès des PME en Afrique, a poursuivi le Dr Oramah. Ce produit accordera des lignes de crédit aux entreprises industrielles égyptiennes pour l’achat des factures de PME dans le secteur du commerce. Selon lui, Afreximbank a manifesté sa volonté de travailler avec l’Egypte, de concevoir et d’implémenter un programme de financements commerciaux d’une valeur de 500 millions de dollars dans le but de renforcer les échanges entre le pays et le reste de l’Afrique. M. Nour, à la suite du Dr Oramah, a fait part de la volonté de l’Egypte de travailler pour l’intégration en Afrique et a dit que la présentation faite par Afreximbank s’inscrit en droite ligne de la stratégie du gouvernement visant à saisir des opportunités afin de renforcer les échanges commerciaux avec le reste de l’Afrique. M. Nour a proposé qu’un Forum soit organisé pour informer la communauté des hommes d’affaires égyptiens sur les opportunités offertes par Afreximbank.