Le Libreville Moto Show : L’édition 2014 a vécu

People, ambiance de folie, concert de feu avec Tiwa Savage et surtout de bonnes affaires !!! Le Libreville Moto Show, a connu encore une plus grande affluence cette année.

Le Libreville Moto Show s’est déroulé le week-end du 31 mai et du 1er juin au stade de l’amitié d’Angondjé avec un public au rendez-vous. Étaient présentes des personnalités telles que Daniel Cousin ancien capitaine des panthères du Gabon, le Ministre des Sports Blaise Louembe, le Gouverneur de l’Ogooué Maritime Martin Boguikouma ou encore Miss Gabon 2014. Une grande fête pour célébrer la moto avec des démonstrations à couper le souffle et celle de la jeune française de 23 ans Sarah Lezito capable de réaliser n’importe quelle figure en Stunt sur sa moto avec la plus grande dextérité. La course de moto cross a été remportée par l’équipe de Madagascar qui n’était pas en reste et la course de quad a quant à elle enregistré une forte présence de participants de Port-Gentil. L’évènement était aussi une opportunité d’échanges économiques pour les nombreux exposants de motos, quads et buggies. Le Moto Show participe à un réel regain d’intérêt des gabonais pour la moto. Cette dernière est non seulement pratique pour circuler dans les embouteillages mais elle est également considérée comme un véritable sport et un loisir par ses adeptes.

La parole est donnée aux participants qui nous livrent leur passion.

Sébastien Bouyssou freestyler professionnel

Economie Gabon+ : Depuis combien de temps pratiquez-vous la Moto ?

Sébastien Bouyssou : Cela fait 10 ans que je fais du FMX. C’est le temps qu’il m’a fallu pour réussir à réaliser toutes les figures que j’ai présentées aujourd’hui. C’est depuis l’âge de 14 ans que je fais de la moto. J’ai commencé par le Moto Cross puis la moto de route. J’ai ensuite participé à des épreuves de Moto Cross de façon différente avec des rampes. C’est la première fois que je mets pieds au Gabon et d’ailleurs en Afrique. C’est vraiment super! Les gens sont sympas et l’organisation fantastique. Vraiment je suis heureux d’être là !

Damien de l’équipe de Port-Gentil, Equateur Moto Club (EMC) qui participe à la course de Quad

E G : Comment appréciez-vous le circuit ?

Damien d’EMC Port-Gentil : C’est vrai que je ne connaissais pas le circuit c’est un très bon circuit qui me paraissait difficile dans un premier temps. Un peu boueux au départ… avec une bosse particulière avant le comptage qui, selon moi, est la meilleure et la plus facile. La course se déroule dans d’excellentes conditions. L’équipe de Port-Gentil a remporté la première et la deuxième place de la première course. L’on espère qu’on fera autant dans les autres courses. Car en Quad on effectue plusieurs courses, et on totalise le temps à la fin de toutes les courses pour faire le classement final.

Sarah Lezito Spécialiste mondiale de Stunt

E G+ : D’où venez-vous ? Depuis combien de temps pratiquez-vous ce sport et comment avez-vous évolué pour atteindre ce niveau?

Sarah Lezito : Je suis originaire de Champagne-Ardenne en France. J’ai débuté le Stunt vers l’âge de 13 ans en quad dans un premier temps, puis en Yamaha 125 DTX à 16 ans et en Honda CB 500 dès l’âge de 18 ans. Ma passion pour les sports mécaniques, ma motivation et persévérance m’ont fait démarquer des autres riders et être au meilleur niveau de Stunt au monde. Si mon but principal reste de m’amuser autant que je peux sur ma moto, je participe aussi à de nombreuses compétitions.

Découvrir le site officiel du Libreville Moto Show http://librevillemotoshow.com/