« L’observation de la Terre au développement et à la mise en œuvre des politiques », au deuxième Forum MESA de Dakar

Le 2e Forum MESA est organisé par la Commission de l’Union Africaine (AUC) en collaboration avec la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le gouvernement de la République du Sénégal se tient à Dakar au Sénégal depuis le 24 avril, sous le thème « L’observation de la Terre au développement et à la mise en œuvre des politiques ».

Plus de 200 délégués internationaux composés de décideurs et responsables des politiques, de planificateurs, d’utilisateurs de données d’observation de la Terre et des experts de 49 pays bénéficiaires du projet MESA, d’autres acteurs et institutions partenaires participent au deuxième Forum MESA. L’Union européenne appuie financièrement le projet MESA.

Dans son discours, son excellence Mme Josefa Leonel Correia  Sacko, commissaire à l’économie et de l’Agriculture Rurale, a mis l’accent sur l’importance de l’accès et de l’utilisation des données d’observation de la terre pour les produits d’information d’aide à la décision, à la planification, la gestion durable des ressources naturelles et environnementales, et le développement socio-économique. Elle ajoute que, « afin d’atteindre un avenir prospère, de paix et une Afrique intégrée en 2063, nous aurons besoin d’efforts concertés et de détermination ».

Surveillance et gestion environnementales des ressources naturelles

S’exprimant lors de la conférence de presse, S.E. Abdoulaye Balde, ministre de l’Environnement et du Développement durable du gouvernement de la République du Sénégal, déclare que : « Des initiatives telles que le programme MESA ont renforcé les capacités de nombreuses institutions sénégalaises, y compris le Centre de surveillance écologique (CSE), facilitant le développement d’une expertise spécialisée dans l’exploitation et l’utilisation de l’information spatiale pour la prise de décision dans le domaine de la surveillance et de la gestion environnementales des ressources naturelles ; la compréhension et atténuation des effets de la variabilité climatique sur les écosystèmes et les populations ; la fourniture d’informations pertinentes et localisées aux décideurs, aux scientifiques, au secteur privé et aux populations. »

Le 2e Forum MESA se déroule du 24 au 28 avril 2017. Les délégués devraient partager leurs expériences sur la façon dont l’observation de la Terre par le biais du projet MESA a soutenu les gouvernements africains, les institutions, les communautés économiques régionales et les communautés dans l’élaboration des politiques, les décisions politiques et les mises en œuvre politiques au niveau national, régional et continental en Afrique. Les témoignages et les histoires de succès des utilisateurs des données et des informations de MESA seront partagés à la fois tout au long de la plénière et les expositions. La jeunesse prend part également au Forum.

En rappel, le projet Suivi de l’environnement et de la sécurité en Afrique (MESA) utilise des données spatiales et in situ pour permettre une meilleure gestion de l’environnement et de la sécurité alimentaire aux niveaux continental, régional et national en Afrique. Le projet MESA, financé par l‘Union Européenne, est mis en œuvre avec la coordination générale de la Commission de l’Union Africaine. Les institutions techniques spécialisées des Communautés économiques régionales et des organisations intergouvernementales (CEMAC, CEDEAO, IGAD, COI et SADC) dirigent la mise en œuvre du projet dans leurs régions respectives. Le projet est également mis en œuvre avec une coopération étroite de l’Union Européenne et des partenaires tels que l’Organisation européenne pour l’exploration du satellite météorologique (EUMETSAT) et le Centre commun de recherche de la Commission européenne (CCR).

Source: Monitoring for Environment and Security in Africa (MESA)