Maurel & Prom, découverte intéressante

Au terme d’un test de production de 24 heures, l’opérateur pétrolier français a annoncé que les résultats sur deux puits d’exploration se sont révélés positifs.

Alors que Maurel & Prom gagnait 2,43% à 7,87 euros à la bourse de Paris, elle annonçait, dans le même temps, qu’un test mené sur les puits Mabounda-1 (EZMAB-1D) et Niembi-1 (EZNI-1D), situés sur le permis Ezanga dont elle détient 100% des droits d’exploration et 80% des licences de production, se révèle positif. Selon un communiqué rendu public le 2 mars courant, le test mené sur une durée de 24 heures a permis de mettre en évidence un débit éruptif stabilisé de 1 002 barils par jour d’huile anhydre avec une pression en surface stabilisée à 9 bars et une huile présentant une densité de 28° API sur les grès de base du puits Ezmab-1D. S’agissant du sommet du Kissenda inférieur du puits Ezni-1D, le test a mis en évidence un débit éruptif stabilisé de 1 162 b/j d’huile anhydre avec une pression en surface stabilisée à 40 bars. « Cette huile présente une densité de 35° API », indique l’opérateur pétrolier français, avant d’annoncer que les autres réservoirs à hydrocarbures du Kissenda supérieur et de la base du Kissenda inférieur qui présentent des régimes de pression différents, seront testés ultérieurement. Pour l’heure, Maurel & Prom, qui a annoncé que la production moyenne estimée pour le mois de janvier 2015 est de 14 700 b/j à 100% et qu’elle a été rétablie à un niveau d’environ 25 000 b/j, estime que les deux nouvelles découvertes « valident les thèmes d’exploration du bassin sédimentaire qui s’étend au sud-ouest du champ d’Onal ». Si elle dit avoir été amenée à prendre des mesures visant à limiter sa production au Gabon dans l’objectif de permettre le bon déroulement d’interventions de nature technique sur l’oléoduc reliant Coucal au Cap Lopez, l’opérateur travaille actuellement sur le projet de raccordement des deux puits au centre de production d’Onal.