My Little Train invente la « valise attachante » 

La plupart des voyageurs d’affaires n’emportent le plus souvent que l’essentiel, limitant la taille et le poids qu’ils devront « subir » pendant leurs déplacements professionnels. Il n’empêche : la mission n’est pas facile pour tout le monde, pour tous les types de voyages d’affaires, vers n’importe quelle destination. C’est dans cette logique que s’inscrit le projet de valises « attachantes / attachées » porté par la start up française My Little Train. Son idée : une ligne de valises dotées d’un tout nouveau système d’attache permettant de « former un solide petit train de valises facile à transporter » comme l’expliquent les responsables de My Little Train. Une prise femelle sur la face avant, une prise mâle sur la face arrière, dotée d’une molette de commande. Résultat : deux gestes pour attacher ses bagages, un seul pour les détacher. Et surtout une mobilité simplifiée à l’heure de jongler avec sa valise cabine et son bagage en soute dans les méandres du métro ou de l’aéroport.

My Little Train, une fabrication française

L’idée est assez innovante pour s’être vue décerner récemment la médaille d’or du concours Lépine 2016 – rien que ça – mais son aboutissement reste conditionné à la confiance des voyageurs. En effet, comme il maintenant de coutume, une campagne de crowdfunding vient d’être lancée le 1er septembre sur le site de financement participatif Ulule. Elle prendra fin le 4 novembre prochain. D’ici là, les responsables de My Little Train entendent totaliser 1000 précommandes de valises dotées de ce système d’attache breveté.

Si l’ingéniosité du système ne suffit pas à convaincre les voyageurs d’affaires, My Little Train entend également jouer la carte du made in France : « Bien que 99% des valises soient aujourd’hui fabriquées en Asie, My Little Train a fait le choix d’une fabrication française pour les éléments clés avec des prestataires français basés dans le département 77 pour le système d’attache et dans le département 89 pour les coques thermoformées » précise le communiqué.

Source : www.voyages-d-affaires.com