Pêche : Le Sunfish pour un accroissement en disponibilités halieutiques

Le Gabon vient de se doter d’un nouveau bateau de pêche, qui devrait permettre notamment de mieux ravitailler le marché local en produits de la mer. Luc Oyoubi, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche et de la Sécurité alimentaire vient de réceptionner un navire de pêche dans le cadre du partenariat public-privé entre l’Etat gabonais et la société Tropical holding SA. D’une capacité de congélation d’environ 100 tonnes par jour et d’une capacité de stockage de 100 tonnes, ce navire, baptisé Sunfish, est notamment spécialisé dans la pêche à la sardine, au chinchard ou encore au maquereau.

En réceptionnant ce navire au port d’Owendo, Luc Oyoubi a souhaité que la période expérimentale, qui s’étendra sur six mois, soit un succès. Car, à l’issue de celle-ci, Tropical holding SA décidera de maintenir ou non ce bateau sur les eaux gabonaises. «Ce navire nous sera très utile pour nous permettre d’accroître l’offre locale en poisson, car il y a en ce moment une pénurie de ce produit. En effet, les pêcheurs artisanaux ne sont pas suffisamment nombreux pour aller en mer, en respectant toutes les règles fixées par les pouvoirs publics»,a-t-il indiqué.

Pour le Directeur Général de Tropical holding SA Mimmunt Jugduth, cette acquisition permettra de renforcer l’industrie halieutique du pays. Le but de faire venir ce bateau est, premièrement, de faire une pêche expérimentale, afin de déterminer la ressource en petits pélagiques disponibles au Gabon. Si ce projet est concluant, ce bateau deviendra une source d’approvisionnement importante pour l’usine Gabon Seafood, ancienne usine Sifrigab. Il s’agira ensuite de produire localement une conserve de sardines avec un poisson pêché dans les eaux gabonaises et mis en boîte dans une usine gabonaise. Par ailleurs, il est aussi question d’avoir ce produit à un prix défiant toute concurrence pour mettre un produit de première nécessité à la portée de tous.