Bandeau Publicitaire TURKISH

Angola

En cas de catastrophe naturelle, la CEEAC peut mobiliser une équipe d’intervention en 24h

En cas de catastrophe naturelle, la CEEAC peut mobiliser une équipe d’intervention en 24h

Le 25 avril dernier, les représentants des onze pays (Gabon, Cameroun, Centrafrique, Tchad, RD Congo, République du Congo, Burundi, Guinée Equatoriale, Angola, Sao Tomé et Principe, Rwanda) de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), planchent à Libreville sur la problématique des menaces des multiples catastrophes liées aux phénomènes naturels et comment s’y(…)

la suite...

Les activités africaines du groupe Bolloré en repli

Les activités africaines du groupe Bolloré en repli

Le groupe Bolloré a annoncé ses résultats. Le chiffre d’affaires de l’exercice 2016 du groupe est de 10 076 millions d’euros, en retrait de 7 % par rapport à année 2015. Le chiffre d’affaires des activités en Afrique est en repli de 6 %. Il intègre une légère progression de l’activité des terminaux portuaires compensée(…)

la suite...

Assemblée générale constitutive de la Confédération des artisans et des petites entreprises d’Afrique centrale (CAPEAC)

Assemblée générale constitutive de la Confédération des artisans et des petites entreprises d’Afrique centrale (CAPEAC)

Placée sous la présidence du Ministre de la Promotion des petites et moyennes entreprises, chargé de l’artisanat et de l’entrepreneuriat national, M. Biendi Maganga Moussavou, cette assemblée générale a vu la participation des artisans et des délégués venus de dix Etats de la CEEAC (Angola, Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine, République de(…)

la suite...

Risque pays: Coface déclasse 5 pays africains et améliore l’évaluation de la Côte d’Ivoire

Risque pays: Coface déclasse 5 pays africains et améliore l’évaluation de la Côte d’Ivoire

Dans son nouveau baromètre risque-pays relatif au deuxième trimestre 2016, publié le 28 juin, l’assureur-crédit Coface a abaissé les notes de cinq pays africains (l’Algérie, l’Angola, le Mozambique, la Namibie et la Zambie) et amélioré l’évaluation de la Côte d’Ivoire. L’Algérie a vu sa note rétrogradée à («C) après («B»). Ce pays, dont l’économie demeure(…)

la suite...

La Banque mondiale abaisse ses prévisions de croissance pour l’Afrique subsaharienne en 2016

La Banque mondiale abaisse ses prévisions de croissance pour l’Afrique subsaharienne en 2016

La Banque mondiale a abaissé ses prévisions de croissance pour l’Afrique subsaharienne en 2016, à 2,5%, contre de précédentes estimations de 3,3% en avril et de 4,2% en janvier. Dans son rapport semestriel sur les perspectives économiques mondiales publié le 7 juin écoulé, l’institution a expliqué ses nouvelles prévisions par «une faiblesse persistante des prix(…)

la suite...

Etienne Dieudonné NGoubou : « Intensifier nos échanges avec les pays de l’OPEP afin de mieux assurer notre avenir pétrolier »

Etienne Dieudonné NGoubou : « Intensifier nos échanges avec les pays de l’OPEP afin de mieux assurer notre avenir pétrolier »

Le ministre du Pétrole et des Hydrocarbures, Etienne Dieudonné Ngoubou, revient sur les mobiles de la réintégration du Gabon à l’OPEP ; l’impact de la crise pétrolière sur l’économie gabonaise ; la réforme du secteur des hydrocarbures et, enfin, les mesures mises en œuvre par le gouvernement pour contenir les effets de la chute des(…)

la suite...

Téléphonie mobile : harmonisation des frais de roaming en zone CEDEAO

Téléphonie mobile : harmonisation des frais de roaming en zone CEDEAO

Bientôt, les frais d’itinérance ou de roaming, qui s’appliquent à un abonné mobile quand il téléphone ou envoie un SMS lorsqu’il se trouve en dehors de la sphère géographique couverte par son opérateur télécoms, seront harmonisés au sein de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Selon le secrétaire exécutif de la(…)

la suite...

L’OPEP divisée, alors que de nouvelles prévisions voient le prix du baril de pétrole descendre à 10 $

L’OPEP divisée, alors que de nouvelles prévisions voient le prix du baril de pétrole descendre à 10 $

Certains pays membres de l’OPEP seraient en train de faire pression pour que se tienne, début mars 2016, une rencontre d’urgence face à la baisse continue des prix du pétrole, a fait savoir le ministre nigérian du Pétrole et président de l’organisation, Emmanuel Ibe Kachikwu, selon des propos rapportés par le « Wall Street Journal ». Cette(…)

la suite...

« Older Entries

Back to Top