Bandeau Publicitaire BICP

banque mondiale

Le numérique facteur de croissance et accélérateur du développement

Le numérique facteur de croissance et accélérateur du développement

L’Afrique est aujourd’hui, le deuxième pôle de croissance dans le monde après l’Asie. La rapidité et la qualité de son développement économique et social  passent, à l’évidence, par le recours intensif au numérique et son intégration systématique dans les initiatives publiques et privées visant à développer les pays du continent. En effet, en intégrant le(…)

la suite...

La Banque mondiale abaisse ses prévisions de croissance pour l’Afrique subsaharienne en 2016

La Banque mondiale abaisse ses prévisions de croissance pour l’Afrique subsaharienne en 2016

La Banque mondiale a abaissé ses prévisions de croissance pour l’Afrique subsaharienne en 2016, à 2,5%, contre de précédentes estimations de 3,3% en avril et de 4,2% en janvier. Dans son rapport semestriel sur les perspectives économiques mondiales publié le 7 juin écoulé, l’institution a expliqué ses nouvelles prévisions par «une faiblesse persistante des prix(…)

la suite...

La Banque mondiale, l’ONU, l’OCDE et le FMI s’associent pour lutter contre les flux financiers illicites

La Banque mondiale, l’ONU, l’OCDE et le FMI s’associent pour lutter contre les flux financiers illicites

Le Fonds Monétaire International et la Banque mondiale ont annoncé mardi 19 avril 2016 leur partenariat avec l’Organisation pour la Coopération et le Développement Economique (OCDE) et les Nations Unies (Onu), pour concevoir des systèmes fiscaux efficaces, qui permettront de combattre l’optimisation fiscale des entreprises multinationales dans les pays en voie de développement, dont ceux(…)

la suite...

La Banque mondiale revoit à la baisse le taux de croissance 2016 de l’Afrique subsaharienne

La Banque mondiale revoit à la baisse le taux de croissance 2016 de l’Afrique subsaharienne

Selon la Banque mondiale, l’Afrique subsaharienne connaîtra en 2016 une croissance de 3,3%, en légère hausse par rapport à 2015 où elle s’est située à 3%. La chute des cours des matières premières est la principale raison de cette contre-performance, loin des 6,8% enregistrés entre 2013 et 2008. « Le plongeon des matières premières, et(…)

la suite...

Développer un système de santé moderne et plus accessible, en particulier pour les populations vulnérables

Développer un système de santé moderne et plus accessible, en particulier pour les populations vulnérables

Les priorités de ce programme vise à améliorer la gamme de services de soins de santé, la gestion de la santé, axée sur les résultats des systèmes de financement et de la disponibilité des produits médicaux essentiels, en partenariat avec les Sciences de gestion de la santé. Le lancement du Programme d’appui technique au Plan(…)

la suite...

Gestion de la biodiversité : 5 milliards de francs pour la lutte contre les conflits homme/faune

Gestion de la biodiversité : 5 milliards de francs pour la lutte contre les conflits homme/faune

Financé à hauteur de 5 milliards de francs par la Banque mondiale, un programme de lutte contre les conflits homme/faune cible quatre parcs nationaux dans la partie sud-ouest du pays : Moukalaba-Doudou, Loango, Mayumba et Waka. Il a pour objectif de réduire le braconnage et améliorer les conditions de vie des communautés locales. La gestion(…)

la suite...

Visa élargit sa présence en Afrique francophone

Visa élargit sa présence en Afrique francophone

Visa élargit sa présence en Afrique francophone en vue de promouvoir les paiements numériques et les efforts d’inclusion financière et de soutenir le développement économique. Ces projets d’expansion permettront d’apporter des services financiers aux populations d’Afrique de l’Ouest privées d’un accès aux banques. C’est dans cette optique que Visa, société de paiement internationale, a  annoncé(…)

la suite...

402,8 milliards $ du stock de la dette internationale de l’Afrique subsaharienne 

402,8 milliards $ du stock de la dette internationale de l’Afrique subsaharienne 

Au terme de l’année 2014, la dette internationale de l’Afrique subsaharienne (hors Afrique du Sud) était de 402,8 milliards $, selon une dernière mise à jour des données y relatives, publiées par la Banque mondiale. Ce volume est supérieur à celui de la zone couvrant le Moyen-Orient et le Maghreb (187,8 milliards $), mais reste marginal, comparé(…)

la suite...

En zone CEMAC, le Gabon stagne (encore 105e mondial)

En zone CEMAC, le Gabon stagne (encore 105e mondial)

Le Cameroun et le Tchad progressent, tandis que la Centrafrique, la République du Congo et la Guinée Equatoriale régressent. Si ce nouveau classement conforte le Gabon dans sa position de leader dans la CEMAC, bien reconnue par le dernier rapport Doing Business, il n’en est pas de même pour le Cameroun de Paul Biya, qui(…)

la suite...

La Banque mondiale abaisse sa prévision, pour le prix moyen du pétrole en 2016, à 37 dollars le baril

La Banque mondiale abaisse sa prévision, pour le prix moyen du pétrole en 2016, à 37 dollars le baril

La Banque mondiale a annoncé, le 26 janvier, l’abaissement de sa prévision de prix moyen du pétrole sur l’ensemble de l’année 2016, à 37 dollars le baril, contre une estimation de 51 dollars annoncée en octobre. Dans un rapport sur les matières premières rendu public le 26 janvier, l’institution a précisé que cette révision à(…)

la suite...

« Older Entries

Back to Top