Bandeau Publicitaire BICP

OPEP

Banque mondiale : le baril de pétrole coûtera 56 dollars en 2018, contre 53 dollars en 2017

Banque mondiale : le baril de pétrole coûtera 56 dollars en 2018, contre 53 dollars en 2017

À 53 dollars cette année, le baril de pétrole devrait atteindre 56 dollars en 2018, sous l’effet de l’augmentation constante de la demande, des accords entre exportateurs sur une diminution des volumes de production et de la stabilisation de l’extraction d’huile de schiste aux États-Unis. Les prix des produits énergétiques (pétrole, gaz naturel et charbon)(…)

la suite...

Shell International porté par la meilleure tenue des cours des hydrocarbures

Shell International porté par la meilleure tenue des cours des hydrocarbures

Le géant Royal Dutch Shell a profité comme l’ensemble de l’industrie pétrolière de la bonne tenue des cours des hydrocarbures au troisième trimestre, lui permettant de tripler son profit. Le groupe anglo-néerlandais a dévoilé jeudi un bénéfice net de 4,087 milliards de dollars (3,5 milliards d’euros) sur le trimestre, contre 1,375 milliard un an plus(…)

la suite...

Le marché pétrolier bientôt à l’équilibre selon l’AIE

Le marché pétrolier bientôt à l’équilibre selon l’AIE

Les excédents de pétrole se résorbent, estime l’Agence internationale de l’énergie. La demande est en forte hausse et la production sous un meilleur contrôle de l’OPEP. Par conséquent, le marché pétrolier pourrait bientôt retrouver l’équilibre selon l’Agence internationale de l’énergie. Les excédents qui plombaient les prix fondent plus vite que prévu. La demande de brut(…)

la suite...

Pétrole: les pays producteurs cherchent à accentuer leur baisse de l’offre pour soutenir les cours du baril

Pétrole: les pays producteurs cherchent à accentuer leur baisse de l’offre pour soutenir les cours du baril

Le marché pétrolier est reparti en nette hausse lundi dernier. Le baril de WTI américain gagne 1,18% à 46,31 dollars, soutenu par une nouvelle encourageante. Les pays signataires de l’accord de réduction de la production de pétrole sont favorables à une prolongation au-delà de mars 2018 si nécessaire, a déclaré le ministre saoudien de l’Energie,(…)

la suite...

Pétrole : l’accord de réduction plombé par les USA

Pétrole : l’accord de réduction plombé par les USA

L’accord de réduction de pétrole conclu entre l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et des pays producteurs non-membres du cartel emmenés par la Russie pourrait n’avoir aucun effet au vu de la hausse à venir de la production en provenance des Etats-Unis, a déclaré  Igor Setchine, P-DG du géant pétrolier russe Rosneft. Le 25(…)

la suite...

Pétrole : le chemin long et étroit de l’OPEP

Pétrole : le chemin long et étroit de l’OPEP

Les cours du pétrole se sont repliés depuis le sommet de l’OPEP à Vienne. La décision du cartel de poursuivre sa réduction de production ne suffit pas, pour le moment, à redresser les prix du brut. En effet, après avoir atteint récemment leur niveau le plus élevé depuis plus d’un mois, les cours du pétrole(…)

la suite...

L’OPEP méfiante vis-à-vis des schistes américains

L’OPEP méfiante vis-à-vis des schistes américains

Le ministre saoudien du pétrole Khalid al-Falih a récemment déclaré que les fondamentaux du marché pétrolier s’amélioraient, l’accord de réduction signé par les pays de l’OPEP et des pays non-membres du cartel produisant son effet. Mais il a ajouté que l’Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP) ne laisserait pas ses concurrents tirer avantage des(…)

la suite...

« Older Entries

Back to Top