Un projet d’investissement à fort impact au profit des PME gabonaises

Le ministère du Commerce, des PME, de l’Artisanat, du Tourisme et du Développement des Services, dans le cadre de sa politique d’accompagnement des petites et moyennes entreprises met en œuvre sa stratégie en aménageant un espace au sein de la Direction Générale des PME, entièrement dédié aux entrepreneurs.

Cet espace a pour but de réduire le manque d’accompagnement, d’information, de formation et de cadres de travail auquel les entrepreneurs sont confrontés. Cela constitue un frein important au développement du tissu économique et donc à la diversification de l’économie. Dans un environnement où les entreprises locales ont besoin de diversifier leurs sources de revenus et de se structurer pour avoir accès à la commande privée, il est de notre ressort de mettre en place les structures d’accompagnement afin de favoriser le contenu local, à l’instar du secteur des hydrocarbures. Ce projet constitue un investissement à fort impact, réalisable sur le court terme, qui bénéficiera aux opérateurs économiques gabonais à moyen et long termes.

L’Espace PME sera constitué de quatre pôles majeurs, offrant des services d’accompagnement aux opérateurs économiques en herbe ou expérimentés, pour tous secteurs d’activités. Il sera mis à leur disposition un comptoir d’information qui aura pour rôle de fournir un ensemble d’éléments aux opérateurs économiques afin que ceux-ci puissent avoir un interlocuteur au niveau de l’administration et avoir accès aux informations du marché. Ce comptoir devra servir à guider les utilisateurs vers les administrations dont ils ont besoin et les accompagner au cours de leur parcours administratif. Ils pourront y trouver un certain nombre d’informations relatives à l’ensemble de leurs obligations vis-à-vis de l’Etat ;
aux différentes étapes dans la gestion administrative de leur entreprise ;
à la base de données d’études sectorielles mise à disposition gratuitement.

Des espaces de travail collaboratifs disponibles pour les jeunes entrepreneurs

Par ailleurs, ils auront à leur disposition des salles de formations/réunions, soit au total six salles de formations qui seront disponibles pour les entrepreneurs (trois salles d’une capacité de 25 personnes chacune ;
une salle de formation multimédia afin d’initier les entrepreneurs aux outils informatiques et de leur permettre d’effectuer des travaux de recherche ; une base de données d’études sectorielles mise à disposition gratuitement. Deux salles d’une capacité de 6 personnes dédiées aux formations de petits groupes et aux rencontres B to B).

Des espaces de travail collaboratifs seront disponibles pour les jeunes entrepreneurs n’ayant pas les moyens de s’offrir des bureaux. Ainsi, ils pourront travailler dans un espace stimulant et se consacrer entièrement à leur initiative. Ces entrepreneurs auront à leur disposition des salles de réunion pouvant leur servir pour les B to B ou encore la réception de leurs clients. En cas de demande supérieure à la capacité d’accueil initialement prévue, les salles de réunions constituées de tables modulables pourront être réaménagées à cet effet et servir d’espace de travail collaboratif.

Les opérateurs et le ministère bénéficieront d’un accompagnement direct des Etats-Unis

Au-delà des espaces de travail, un Centre de ressources AGOA  sera doté d’une salle de formation d’une capacité d’accueil de 25 personnes. Selon le ministre Madeleine Berre, la mise en place du centre de ressources AGOA permettra aux artisans et aux femmes, prioritairement, dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et l’autonomisation des femmes, de bénéficier de formations et de conseils sur la gestion de leurs entreprises, la normalisation, le packaging, etc. Les opérateurs et le ministère, grâce à la mise en place de cet espace, seront en mesure de bénéficier d’un accompagnement direct de la part des Etats-Unis par des formateurs spécialisés sur les thématiques liées à l’AGOA.

Afin de proposer des formations de qualité à nos entrepreneurs, le ministère sera accompagné par des cabinets nationaux et internationaux, mais aussi par des entrepreneurs gabonais ayant réussi ou des représentants de multinationales implantées au Gabon. La gestion de l’Espace PME sera assurée par le ministère, accompagné de professionnels tels que JA Gabon ou encore l’Entreprenarium du Gabon. Tous deux ont une expérience certaine dans le domaine du coaching et de la gestion des plannings de formations au Gabon.

La Rédaction

Source : Ministère du Commerce, des PME, de l’Artisanat, du Tourisme et du Développement des Services